31 janvier 2010

Sois rebelle et tais-toi

Il paraît qu'on avait jusqu'à ce soir pour souhaiter nos voeux. Et pour annoncer nos bonnes résolutions pour 2010. Bon, ben voilà, c'est fait, ma résolution à moi, c'est qu'après bientôt quarante ans à me couler dans le moule, je décide officiellement de me la couler douce. En d'autres termes, d'entrer en rébellion. Et à ceux qui me disent "t'es fou toi, le travail c'est la santé", je réponds qu'ils n'ont qu'à donner le mien à quelqu'un de malade.Et qu'en attendant, je flâne si je veux.
Posté par Charlie Grogne à 22:43 - Commentaires [15] - Permalien [#]

28 janvier 2010

L'attaque des clônes

C’est comme ça tous les matins. Sur les coups de 7h30, je fais mon entrée dans la gare. A ma gauche, les taxis attendent un hypothétique cadre dynamique, la petite blonde du Relay finit d’installer les magazines livrés pendant que sa collègue dépote au comptoir. Quelques bornes de retrait sont occupées, les blousons bleus de la SNCF donnent des renseignements aux voyageurs à la recherche de leur voie de départ. Et là, soudain, c’est le drame. Surgis de nulle part, plusieurs dizaines de monstres... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 11:41 - Commentaires [26] - Permalien [#]
25 janvier 2010

Tant qu'il y aura des femmes...

Vous l'avez constaté, la fréquence et surtout la qualité de mes publications laisse un peu à désirer, ces derniers temps. La faute à un emploi du temps professionnel bien garni et à des envies de profiter de mon temps libre en famille. Je ne vous cache pas non plus que, même pour un grognard affûté, trouver de bonnes raisons de râler presque quotidiennement relève de la gageure. Pour autant, ce blog mérite d'être alimenté régulièrement, car je ne veux pas me priver du plaisir de compter vos visites, et surtout de lire vos... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 16:47 - Commentaires [32] - Permalien [#]
21 janvier 2010

La vérité si je mens

Bon, alors il paraît que ça ne va plus du tout. Que vous êtes complètement perdus, que vous ne savez plus à quel saint vous vouer. Que vous êtes prêts à quitter le navire faute de visibilité. Je parle du blog, là. Et de ce que j'y raconte. Il paraît qu'au début tout était simple, j'y déballais ma vie quotidienne, mes coups de gueule, mes médisances, mes convictions de vieux réac qui voit tout en blanc immaculé ou en "deep dark". Vous rigoliez un bon coup, quelques commentaires et on passait à la suivante. Et puis un... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 22:03 - Commentaires [22] - Permalien [#]
19 janvier 2010

Un singe en hiver

. Pendant des années, je m'en suis tenu éloigné. Mais depuis janvier 2008, avec la loi anti-tabac, j'ai repris le chemin des cafés. Seul ou en groupe, le matin ou après déjeuner, peu importe. Le plaisir d'un petit allongé au comptoir, c'est quand même sympa. Sauf quand un connard vient s'incruster sur le zinc, mine patibulaire mais presque, l'oeil torve, à l'évidence imbibé. Et comme disait Jordy, c'est dur dur d'être imbibé. Après un slalom géant depuis la porte d'entrée, il s'échoue à ma droite, s'y reprend... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 15:24 - Commentaires [18] - Permalien [#]
16 janvier 2010

Fous du volant

Ou la suite des aventures de Charlie en véhicule de collection. Vous le savez, j'aime rouler "autrement", à l'ancienne, au volant de voitures plus âgées que moi et à l'opposé de toute idée de performance ou de vitesse. Le problème c'est que tout le monde n'a pas la même philosophie. Même le dimanche. Récit d'une mésaventure survenue il y a quelques années, à Paris, avec mon roadster anglais. Il fallait bien que ça arrive. Dans une région où circulent en permanence plusieurs centaines de milliers de voitures, la... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 14:15 - Commentaires [8] - Permalien [#]

13 janvier 2010

Mais alors, on va tous crever ?

Ce n'est pas franchement une nouveauté, on peut même dire que depuis quelques années, autour de nous, ils s'en donnent à coeur joie. Mais là, y en a quelques uns qui commencent à me taper sérieusement sur le système. Ces donneurs de leçons qui prétendent nous filer les clés pour survivre dans un monde prétendument voué à la destruction. Non non, pas les agités du réchauffement de la planète, prompts à nous faire retourner à l'âge de pierre pour que nos enfants sachent ce que c'est que s'éclairer à la bougie. Ceux-là, ils ont déjà... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 17:16 - Commentaires [21] - Permalien [#]
11 janvier 2010

Petit joueur

J'y croyais pourtant. Mille six cents mètres avec une seule fusée. Même pas de panne de carburant à craindre, j'avais chopé des étoiles trois fois pendant parcours et une quatrième me tendait les bras. Et il a fallu qu'en m'écartant un peu sur la droite pour éviter une barrière et un ballot de paille, ma route vienne se fracasser contre une vache...Saloperie de vache. Mon rocketbird est mort sur le coup.Pour calmer mes nerfs, j'ai remis ma poubelle au fond du bureau, et j'ai commencé à envoyer des boulettes de papier dans sa... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 21:27 - Commentaires [17] - Permalien [#]
07 janvier 2010

Blanc comme l'enfer

- Non Charlie, je ne peux pas te laisser faire ça. - Tu ne peux pas quoi ? C'est mon blog, c'est moi qui décide ce que j'y mets. - Evidemment, mais je te rappelle que tu t'étais toujours refusé, jusqu'ici, à faire dans le facile, à gueuler contre ce qui énerve tout le monde. Tu disais que râler dans le même sens que les autres, ça ne compte pas. - Bah oui, mais là y en a marre. - J'ai bien compris. Mais tu es certain que tu ne veux pas y réfléchir à deux fois ? Pourquoi tu balancerais pas contre les chiens ? Ça fait... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 21:56 - Commentaires [26] - Permalien [#]
03 janvier 2010

La parole est d'argent

- Moi j'adore les Tuc au bacon, autant les Tuc nature et les Tuc au sésame, franchement c'est bof, autant ceux-là...Ce devait être début octobre. Un soir, en rentrant, Pamela m'annonce qu'une vieille copine de fac lui a fait une proposition pour le réveillon du Nouvel-An : louer, avec un tiers-couple, une maison dans un village de charme à une heure de chez nous, et prolonger les festivités tout au long du week-end. D'abord un peu réticent à l'idée de devoir partager nos rares moments de détente familiale, principalement avec... [Lire la suite]
Posté par Charlie Grogne à 16:31 - Commentaires [13] - Permalien [#]